Compte rendu croisière du 18 au 24 juillet 2020 du skipper Dominique V..

DÉROULEMENT

SAMEDI 18/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

TOULON

16H00

beau

E < 5 nds

moteur

LANGOUSTIERS

 

DIMANCHE 19/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

LANGOUSTIERS

9H00

beau

S < 5 nds

moteur

BON RENAUD

RDV avait été pris par Thierry, à 11h00 pour visiter l'expo Carmignac à Porquerolles.

Dom reste au bateau. Mouillage Bon Renaud: du monde mais bon mouillage, pratique pour aller en ville.

Retour de l'équipage vers 15h00

 

LUNDI 20/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

BON RENAUD

6H00

beau

E < 5 nds

moteur

CASSIS

CASSIS: très bon mouillage.

On devait prendre Jean-Christophe et Lydie à Cassis au port. Peine perdue, les marineros nous ont demandé de faire demi tour arguant de l'étroitesse du port. Retour au mouillage donc et Piaire s'est chargé d'aller chercher nos amis avec l'annexe.

 

MARDI 21/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

CASSIS

visite des Calanques de Marseille

9H45

beau

W 10 nds

Moteur

GV

GN

PORT MIOU

PORT PIN

EN VAU

MORGIOU

SUGITON

SORMIOU

CASSIS

 

MERCREDI 22/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

CASSIS

9H30

beau

W 10 nds

W 20 nds

Moteur

GV

GN

ILE VERTE mouillage

 

 

 

 

 

 

LE BRUSC

Mouillage à l’Île Verte – Baie de la Ciotat – Arrêt casse croûte et baignade. Arrivée à 11h00, quelques bateaux vite rejoints au moment de midi par une foule d'embarcations de toutes tailles, ne respectant aucune mesure de sécurité, évitement ou autre. Nous sommes partis en manœuvrant habilement comme dans un parking de super marché.

 

JEUDI 23/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

LE BRUSC

7H45

beau

W 10 nds

moteur

Fabregas Mouillage

 

 

 

W 20 nds

GV + GN

ALICASTRE

Gv + GN succèdent au moteur. Navigation moligasse par 3 nds au portant. À cette allure on ira pas plus loin que Porquerolles. Baie d'Alicastre. Le vent est monté pendant le mouillage pile au moment ou le moteur s'arrête hélice bloquée. La Cause ? Le bout de l'annexe pris dans l'hélice. À suivre donc plusieurs plongées orchestrée par Pierre, Thierry , Frédéric, Jean Christophe afin de rétablir la situation. Quelques coups d e couteaux plus loin, le mal est réparé et l'essai moteur est concluant. Moralité, pas d'annexe derrière le bateau pendant les manœuvres!!!

 

VENDREDI 24/7

DEPART

HEURE

METEO

VENT

 

ARRIVEE

ALICASTRE

8H00

beau

W 20 nds

GV + GN

 

 

 

 

W 30 nds

GV3 + GN3

TOULON

Devant les problèmes de charge d'alternateur récurrents, et pensant à l'équipage suivant, décision commune est prise de rentrer un jour plus tôt afin de faire intervenir le mécano, espérant qu'il y aura une solution rapide. Thierry se charge de contacter le mécano qui interviendra dès notre arrivée. (Note : alternateur remplacé par le mécano le 25/7/2020)

L'étape du jour nous promet des émotions avec un vent à 25 nds.

Tout va bien tant qu'on est dans la rade d'Hyères mais dès le passage de la Jaune Garde, ça se gâte!!!

1 ris, puis 2 ris, puis 3 ris. Pierre, à la barre est très bon, performant, endurant. 30 nds en rafale, voire 35, sous 3 ris, Manahiki est maniable. Merci d'avoir mis ce 3è ris sur la voile neuve. Sans cela, on ne rentrait pas dans ces conditions à Toulon.

L'arrivée dans la grande rade ramène les conditions de vent à 20/25 nds au lieu des 30/35 que nous venons de subir.

On finit au moteur car on tire des bords carrés devant la petite passe.

Passage au ponton à carburant. Arrivée un peu forte de Thierry au ponton (sans dommage) et contemplation trop longue de Jean-Christophe devant son nœuds mal fait.

Je dois élever le ton pour que le bateau ne qui te pas le quai et oblige à recommencer la manœuvre.

Pointe avant au quai; 1 équipier (sportif) saute au quai de puis le Maître Bau avec l'aussière AV à la main, suffisamment longue et frappe sommairement avec 2 tours et 2 clés.

Il a 10 secondes pour faire cela puis venir saisir l'aussière AR, ramenée aussi au maître Bau que lui lance l'équipier. Comme le bateau s’éloigne du quai sous l'effet du vent, il faut aller vite. L'aussière AR doit être longue pour être lancée depuis le Mbau, au pire depuis le cockpit. Depuis l'AR du bateau, aucune chance d'atteindre le quai par vent fort, surtout si on a choisi l'aussière courte qui sert pour l’amarrage AR au quai.

Il est indispensable que les équipiers qui vont au quai comprennent cette manœuvre, sans quoi, elle est manquée!!!

 

Carburant fait, retour à la place. Pour cela, Thierry est à la manœuvre. Il est toujours un peu fébrile, je décide d'intervenir moins que les fois précédentes. Il doit maintenant sentir par lui même si ses choix sont bons.

Il me demande

-”Je coupe les gaz? Demande-t-il...

- je réponds-” C'est toi qui voit”

Thierry: “J'y vais là, je m'engage?

Dom: “Essaie tu verras bien...

Résultat: la manœuvre est bien meilleure que l'an dernier. L'élève a progressé. Il prend confiance en lui. Les équipiers sautent au quai poser les aussières B et T.

Jean-Christophe et moi nous occupons des pendilles. La Bab est sur le bateau du voisin qui a fait un bouillat compliqué et inutile. Je vais donc sur son bateau récupérer notre pendilles et démêler tout ça.

Vers 17 h00 arrive le mécano qui démonte l'alternateur et repart avec.

Repas resto poisson ou l'équipage m'invite gentiment. Merci.

 

SAMEDI 25/7

NETTOYAGES

RANGEMENTS

RÉPARATIONS

 

 

DÉPART

Rangements, bateau, bagages, nettoyages.

Le mécano revient avec un alternateur en prêt pour la semaine afin de permettre à l'équipage suivant d'effectuer sa navigation.

Bonne intervention.

Départ pour le train.

Thierry et Frédéric reste au bateau pour accueillir l'équipage suivant.

DV samedi 25/7/2020 gare de Toulon.

 

LES +

Cette fois, le vent nous a poussé jusqu'aux Calanques. Nous avons pu visiter tous ces lieux magiques. Trop de monde en juillet. On y retournera en automne. Il y aura moins de bateaux.

L'équipage, très agréable. La cambuse, verdure et produits faits maison. On s'est régalé.

 

LES -

Manahiki est ancien. Certes beaucoup entretenu mais qqfois en panne, pourquoi ne pas songer à le remplacer ? On pourrait essayer le financement participatif sur un bateau équivalent en taille mais plus moderne, plus attractif. À discuter.

 

ÉQUIPAGE

Sous la houlette de Thierry “Zébulon”, l'ambiance est toujours bonne. On pense à se baigner, à jouer au Wazabi en comptant de 1 à 100 dans les Pyrénées. On rigole beaucoup.On triche encore plus. Chacun trouve la place qui lui convient.

 

Les dames: Véronique et Lydie: l'une en souffrance avec l'épaule, l'autre en souffrance avec le mal de mer quasi permanent n'ont pu participer autant qu'elles auraient voulu.

Lydie, bien malade pendant 48 heures, heureusement bien épaulé par Jean-Christophe, compagnon agréable, très bon barreur, excellent cuisinier, juste un peu lent et expectatif devant un nœud mal fait au moment crucial. Je garde et j'encourage.

 

Les Messieurs: Après avoir évoqué Jean-Christophe et Thierry en exergue, voici Pierre ou Piaire, mari de Véronique, excellent barreur. Toujours de bonne humeur, sait trouver la solution à tous les problèmes. Un homme revenu de loin qui ira loin.

Expert en tout ce qu'on veut pourvu que cela ait un rapport avec les Bauges, du bardage à la confiture en passant par les panneaux solaires, le miel, les poules...

Plongeur de surcroît, il a contribué sourire aux lèvres à résoudre les problèmes observés sous la coque du bateau.

 

Reste la mise en scène du spectacle avec Don Quichotte “Zébulon” qu'on ne présente plus, pièce maîtresse et indispensable de Manahiki. Sans lui et sans Armelle, point de Manahiki, point d'association qui réunit tant de valeureux amoureux de la voile.

On ne les remerciera jamais suffisamment de leur engagement.

Si on est content, Thierry est content et récompensé de tous les efforts qu'il consent pour faire vivre l'association et le bateau.

 

J' y associe Robert, sans qui, non plus, il n'y aurait pas de Manahiki.

 

 

Frédéric: Je ne l'oublie pas!

Frédéric, c'est toute la classe, l’élégance, la douceur, la finesse. De plus, Frédéric est très efficace à la barre comme à la cuisine. C'est simple, il est adorable! On ne peut s'en passer. Une bise sur le front.

 

J'ajoute à tout cela avoir eu la chance de vivre à 3 semaines d'intervalles, 2 aventures de skippage avec 2 équipages différents qui avaient en commun, le respect, la tolérance, le rire. Quels que soient les difficultés rencontrées (il y en eut!!!), les qualités humaines des participants ont contribué à faire de ces séjours sur l'eau des moments plein d'émotions que je suis heureux d'avoir pu partager.

 

GALERIE DE PORTRAITS

ROBERT

Allo Robert?” Combien de fois ai-je entendu cet appel? Pierre M., skipper Manahiki des années 1990 me narraient les pannes et avaries. Dans ces moments, il appelait Robert.

- “ l'annexe est percée, inutilisable...” Robert: “ achètes en une neuve!”

- “Le génois est déchiré...” Robert: “ Fais le réparer et envoie moi la facture”

- “L'alternateur est en panne...” - Robert: “ Appelle le mécano et envoie moi la facture”; etc …

Robert ne supportait pas qu'un équipage puisse être privé de mer et faisait tout son possible pour que la croisière puisse continuer.

Personnellement , je ne l'ai pas connu. Pourtant, je sens que c'est son âme qui continue à vivre avec Manahiki. Tous ceux qui naviguent sur ce bateau doivent savoir que ce bonhomme leur a fait un cadeau grandiose.

 

THIERRY

Thierry “la débrouille”, Thierry “J'appelle un ami”, Thierry “L’alternateur a été révisé, il ne peut pas être en panne”, “Thierry, on y va; Attendez , je vais me baigner” ; Thierry “Le moteur ne démarre pas, la batterie est à plat! Attends je mets en route le groupe électrogène; Thierry” Je vais faire la sieste mais tu peux compter sur moi pour les manœuvres”; on pourrait en faire des pages; on finit par “J'ai fait l’inventaire, tout est là sauf ce qui manque!!!”

 

VERONIQUE

Difficile de parler de Véronique sans parler d’émotion. C'est à la fois la grâce, la volonté, la révolte. Les gens comme Véronique, Frédéric ou Claire me font monter l'émotion jusqu'aux sourcils. C'est de leur faute. Ils ont trop d'amour à donner. Alors, forcément, ça déborde!!!

 

Dominique V depuis gare de Toulon samedi 25/7/2020