le bilan s'est tenu courant 2012. Vous pouvez consulter le compte rendu de cette AG en cliquant sur : ce lien

Bilan de la vingt troisième saison

décembre 2011 - décembre 2012

 

 

1 – BASE D’UTILISATION

La 23saison de MANAHIKI ne restera pas dans les annales. Elle a été tronquée par un accident

qui aurait bien pu coûter la pérennité de la section. On est passé très près de la perte du bateau.

Une avarie a immobilité le bateau pendant 2 mois du 22 mai au 20 juillet faisant perdre au moins

19 jours de navigation (réservations fermes)

Pendant cette 23° saison MANAHIKI n’est donc sorti que 59 jours au total,

Pendant l’été, il n’avait pas été prévu de croisière itinérante. Les croisières se sont organisées

avec départ et retour à Toulon.

On doit aussi déplorer "le décès" du moteur le l’annexe qui avait tout juste 1 an. D’après le

réparateur, celui-ci serait tombé à l’eau sans avoir été réparé et séché à temps.

Pendant l’hiver 2011/2012 Les travaux d’amélioration du bateau ont continué.

3 week-ends entretien et carénage, 1 week-end winch et 1 week-end hivernage ont été organisés

soit 34 jours/bénévoles lors de ces WE auxquels il faut rajouter les travaux de Nicolas et Agnès

qui entre autre ont refait les couchettes des 2 cabines arrière et le coin cuisine (20

jours/bénévoles). Michel, Dominique et Jean Louis se sont penchés sur l’électricité – vaste

chantier - qui verra un terme en 2013 (11 jours/bénévoles). Armelle s’est chargée des lessives

(lavage des housses des couchettes, des coussins, des cirés …)

Cette vingt-troisième saison – été 2012 - compte 59 jours de navigation,

Ces 59 jours de navigation correspondent à 338 journées couchettes réparties en :

75 journées couchettes du club sportif AIR LIQUIDE

263 journées couchettes de l’ASCEE

Ces 59 jours de navigation ont permis à 59 personnes de naviguer avec sept skippers différents

des anciens et des nouveaux.

 

2 – CHARGES DU BATEAU

Le montant des charges de la 23° saison est de 18 8 97.42 € qui se réparti comme suit :

 

A – DEPENSES OBLIGATOIRES et administratives

Prime annuelle d’assurance 1 577.00 €

Port de Toulon, forfait annuel 2011 3 149.56 €

Badges d’entrée parking 2011 228.00 €

Abonnement Internet (PM tous les 2 ans) 0.00 € 4 954.56 €

 

B – GROSSES REPARATIONS ET RENOUVELLEMENT

Changement des plexis des hublots 339.70 €

Changement du presse étoupe et remplacement

de l’accouplement 806.47 € 1 146.17 €

 

C – ENTRETIEN COURANT ET RÉNOVATION

Révision des extincteurs – bloc marine 46.50 €

Carénage 1 433.63 €

Entretien – réparation – bricolage – hivernage – 3 WE 2 351.90 €

Achat matériel divers 1 039.51 €

Changement de l’auto radio 99.90 €

Rénovation du coin cuisine 533.72 €

Nouvelles couchettes arrière 963.48 €

Réparation groupe électrogène 153.42 €

Révision moteur hors bord 101.00 €

Huile filtres 100.71 €

Gaz 128.70 €

Réparation de la fuite du tank à eau bâbord (PM)

Vaisselle 165.27 € 7 117.74 €

 

D – DIVERS

Remboursement souscription 0.00 €

SINISTRE 5 678.95 € 5 678.95 €

 

Total des dépenses pour la 23° saison 18 897.42 €

Les commentaires concernant l’évolution des charges du bateau peuvent se résumer comme suit :

·  en dépenses obligatoires :

Pour la 22° saison elles étaient de 4 954.68 € et s ont donc stables (Port – badges – assurance).

·  en grosses réparations et renouvellement :

Une dépense importante sur le moteur : remplacement de l’accouplement et changemetn du

presse étoupe.

·  En entretien courant

En fin de saison et pendant l’hiver Nicolas, Agnès aidés de Michel (un copain menuisier) ont

totalement refait le coin cuisine et les couchettes des cabines arrières. Michel s’est plongé dans le

circuit électrique et a continué sa campagne vaigrage et comme d’habitude tous ont démonté,

remonté, rénové, poncé peint et verni…!

Le carénage s’est déroulé cette année à Toulon

La réparation de la jupe, commencée en 2010 par un artisan de Toulon qui doit être terminée

pendant l’hiver prochain

Le tank à eau bâbord a été réparé, remis en place et en eau

Le carré a pris de la couleur et même le coin WC a été customisé[d1][d2].

3 – RECETTES DU BATEAU

Montant des réservations ASCEE 8 027.00 €

Montant des réservations AIR LIQUIDE 3 056.00 € 11 083.00

Remboursement assurance sur sinistre 2 636.96 €

et participation de l’équipage au sinistre de mai 2012 800.00 € 3 436.96 €

 

Total des recettes pour la 23° saison 14 519.96 €

 

4 – BILAN DE LA 23e SAISON

Total des recettes pour la 23° saison 14 519.96€

Total des dépenses pour la 23° saison 18 897.42 €

 

SOLDE 23° SAISON - 4 377.46 €

5 - TRESORERIE A LA FIN DE LA 23e SAISON

Montant de l’avoir fin de 22°saison 8 913.42 €

Montant total des recettes 23e saison 14 519.96 €

Montant total des dépenses 23e saison 18 897.42 € - 4 377.46 €

Solde du compte créditeur fin décembre 2012 : 4 535.96 €

 

6 – ACTIF / PASSIF

PASSIF :

Au point de vue capital nous devons encore

13 souscriptions à 964 euros environ (Dec 2012) soit 12 532.00 €

et 7 souscriptions à 1071 euros soit 7 497.00 €

ce qui fait un total de 20 029.00 €

ACTIF :

Solde du compte Bancaire 4 535.96 €

BALANCE : - 15 493.04 €

Garantie par la valeur vénale du bateau (47 259 € après expertise du 22 mars 2000)

 

7 – PROPOSITION DE BUDGET PREVISIONNEL 2013 – 24° SAISON

 

Prévisionnel de dépenses

·  DEPENSES OBLIGATOIRES et administratives 5 200 €

·  ENTRETIEN COURANT 5 000 €

·  GROSSES REPARATIONS ET INVESTISSEMENTS 2 800 €

·  REMBOURSEMENT SOUSCRIPTION 1 000 €

·  TOTAL DEPENSES 14 000 €

 

Prévisionnel de recettes

·  RESERVATIONS (environ 90 jours de sortie, dont 50% en haute saison) 16 000 €

A noter, le budget peut évoluer à la hausse ou à la baisse en fonction de l’avancement des

réservations de l’année. La différence entre les dépenses et les recettes permettant de "regonfler"

la trésorerie.

La cuisine et les cabines arrière

 

 

8 – PROPOSITION D’ACTIONS A METTRE EN PLACE POUR L’ANNEE 2013

·  Dépôt des statuts de l’association Manahiki voile

·  Définition d’un bureau

·  Continuer à promouvoir l’utilisation de Manahiki par de nouveaux skippers et équipages

·  Mise en place de WE skippers pour présentation et formation sur le bateau

·  Définition d’une liste de skippers pouvant être sollicités par des équipages sans skipper

·  Liste de travaux principaux à effectuer :

o Circuit électrique de puissance et tableau électrique, frigo

o Carénage

o Fin des travaux 2012 : jupe, WC/douche,

+ des dizaines de petites choses qui nécessiteront 2 voir 3 week-ends de bricolage

·  Définition d’une zone de croisière pour l’été 2013 (Corse, Baléares, Italie, Sicile, Toulon…)

 

9 - CONCLUSION

Cette 23°saison se termine sur un solde légèrement négatif du en grande partie à la fortune de

mer d’un équipage qui a occasionné des dépenses non prévues – 5 700 € et surtout un manque à

gagner important – 3 700 € pour les réservations affermies avant l’accident – soit un total a

minima de 9 400 €

Les travaux de réparation ont été en partie pris en charge par l’assurance de MANAHIKI pour

2 636 € et par l’équipage 800 € - le skipper essaye de faire marcher son assurance responsabilité

civile pour réduire l’impact de l’incident sur la trésorerie de MANAHIKI.

La gestion saine et rigoureuse des travaux d’entretien du bateau par rapport aux possibilités de la

section voile a permis de faire face à cette fortune de mer sans que soit mis en péril le futur du

fonctionnement du bateau, même si certains choix dans le planning de réalisation des travaux

devront être ajustés.

Le niveau des recettes (14500 €) a été correct sachant que le bateau n’a pas pu naviguer pendant

2 mois. Sans cela, le niveau de recette auraient été supérieur à 18 000 €, soit une très bonne

saison de Manahiki.

Ce bon résultat a une nouvelle fois été permis grâce aux grosses réparations et entretiens réalisés

pendant l’hiver, à l'investissement de tous les bénévoles, à un formidable travail d’équipe et à

l'élargissement de l’utilisation du bateau à des nouveaux équipages.

Pour pouvoir renouveler ces bons résultats en 2013, il faut continuer à entretenir le bateau de

façon importante, mais raisonnée en fonction du budget disponible. Cela passe par une répartition

des travaux avec des professionnels compétents, mais aussi par la réalisation de travaux

d’entretien par des bénévoles également compétents. Cela passe également par des réservations

du bateau très tôt dans la saison (Février) notamment sur la haute saison, de façon à sécuriser le

budget et pouvoir faire des travaux avant le démarrage des sorties de Manahiki.

Il est également nécessaire de continuer à développer l’utilisation de Manahiki par de nouveaux

skippers et de nouveaux équipages de façon raisonnée. Cependant, cette utilisation par de

nouveaux utilisateurs devra être contrôlée de façon plus rigoureuse de façon à limiter le risque de

renouvellement d’un incident comme celui de l’année 2012.

7